Cérémonie de naturalisation

La cérémonie de remise des décrets de naturalisation avait lieu à la Préfecture en présence du Secrétaire Général.

Moment émouvant que cette cérémonie d’accueil dans la communauté française.

Bienvenue à Mme AGORO Rabietou (compagne de M. OKLOUVI)

 

Stop Cambriolages, l’application gratuite de la gendarmerie

Stop Cambriolages, l’application gratuite de la gendarmerie vous donne des conseils et vous envoie des alertes afin de prévenir les cambriolages dans les habitations et les commerces.

1- Modalités :
  • 1: Accéder à l’application gratuite « stop cambriolages gendarmerie », téléchargeable selon l’environnement de votre smartphone.
  • 2: A la première connexion,  dans l’onglet paramétrer, dérouler et sélectionner le département de votre choix (département de l’Hérault par défaut)
  • 3: Cocher « Notifications » pour recevoir les messages de la gendarmerie
2 – Présentation de l’application

Le groupement de gendarmerie de l’Hérault (34) a conçu en avril 2013, en partenariat avec l’école supérieure d’informatique EPITECH de Montpellier (34), une application pour Smartphone dédiée à la prévention des cambriolages dans les habitations et les commerces. Intitulée « Stop cambriolages », elle est proposée gratuitement à l’ensemble des utilisateurs de Smartphone sur les plates-formes Androïd (Google) et IOS (Apple).

Cette application permet d’alerter les utilisateurs en temps réel de tout fait permettant d’éviter la réitération de cambriolages.

Cette création s’inscrit dans le cadre des expérimentations souhaitées par le ministre de l’intérieur, afin de développer une approche innovante de la prévention des cambriolages et de renforcer le rapprochement avec la population.

3 – Les objectifs de l’application

Cette application permet dans sa version actuelle d’atteindre quatre objectifs :

Alerter les usagers
Grâce au développement de la technologie des « push », il est désormais possible d’envoyer des notifications d’alerte pour inciter les utilisateurs à se prémunir contre les cambriolages. Cette fonctionnalité est à rapprocher des dispositifs « Alertes SMS » réservé aux commerçants, mais concerne un public plus large.

Les messages et les envois sont réalisés par l’officier de permanence du groupement, à l’instar aujourd’hui des SMS adressés aux commerçants.

Ce fonctionnement intrusif fonctionne dès lors que l’utilisateur accepte les notifications en cochant la case correspondante dans la page de « personnalisation ».

Informer les utilisateurs 
Elle permet aux usagers de recevoir des informations globales. Ces informations sont générées par un flux d’actualités géré, seul, par un officier du groupement. Les informations intéressant tout le territoire national peuvent y être inscrites, même sur proposition des autres groupements, dès lors qu’elles concernent l’ensemble du territoire métropolitain.

Exemple : des informations relatives à l’Opération Tranquillité Vacances (OTV), à des phénomènes nationaux, etc.
par ailleurs, elle permet d’informer les usagers en leur apportant tous les conseils pratiques pour se prémunir contre les cambriolages. Deux rubriques sont consacrées à ces conseils : l’une pour les particuliers, l’autre pour les commerçants.

On y retrouve toutes les informations principales dispensées à ce jour :

  •  comment protéger son domicile, son commerce, son entreprise ;
  • les bonnes pratiques ;
  • que faire en cas d’absence durable.

Elle permet de trouver l’unité de gendarmerie dont dépend le lieu où l’intéressé se situe, soit en rentrant manuellement le lieu de la commune, soit en se géolocalisant. Enfin, après avoir enregistré le lieu, l’application se connecte automatiquement à « google map » pour diriger l’intéressé vers la brigade choisie.

Une nouvelle version verra le jour au cours de l’été 2017 en partenariat avec la police nationale.

Guider les victimes
Lorsqu’un cambriolage a eu lieu, il est important pour l’enquête, que le site soit laissé en l’état. C’est pourquoi la page « Conseils aux victimes » répertorie tous les conseils donnés aux victimes afin de faciliter le travail des enquêteurs, qu’il s’agisse d’un cambriolage d’habitation ou d’un vol à main armée dans un commerce.

Enfin, l’appel du « 17 » est facilité (pictogramme représentant un téléphone en haut à droite de l’écran du portable) et permet d’expliquer aux usagers (qui bien souvent l’ignorent) qu’ils seront automatiquement mis en contact avec le service compétent, de la police ou de la gendarmerie nationale.

Faciliter les inscriptions aux opérations tranquillités vacances (OTV)

La page « Départ en vacances » présente le fonctionnement du dispositif opération tranquillité vacances « OTV » et rappelle l’intérêt de s’y inscrire lorsque l’on s’absente durablement de son domicile.

Pour faciliter l’inscription aux OTV, l’application permet de télécharger le formulaire puis de le compléter chez soi avant de prendre rendez-vous à la brigade pour le déposer

4 – Présentation du partenaire EPITECH

Créée en 1999, l’école supérieure d’informatique EPITECH, dont le siège est à Paris, est présente dans douze villes en France, dont Montpellier.

Préparant aux métiers de la conception et du développement informatique et à l’innovation, elle est reconnue au plan national pour l’excellence et le caractère pratique de sa formation qui permet à tous les étudiants de trouver un emploi dès la fin de leur scolarité. La pédagogie innovante par projets s’attache à promouvoir chez les étudiants une excellente capacité d’adaptation, l’autonomie, et le sens du projet.

Le projet d’application a été mené dans le cadre d’un partenariat entre le groupement de gendarmerie de l’Hérault et l’EPITECH, par un groupe d’étudiants de troisième année, sous la responsabilité des directeurs régionaux M. Edouard LAURENT, et M. Thomas FRAISSE.

Activation du niveau 1 du plan de défense des forêts contre l’incendie

Risques importants de départs de feux de forêts en Sarthe : activation du niveau 1 du plan vert (plan de défense des forêts contre l’incendie)

Le préfet de la Sarthe, rappelle qu’il est interdit, dans les bois, forêts, landes, dans les zones de plantation ou de reboisements :
– de fumer,
– de jeter des allumettes, cigares ou cigarettes,
– d’utiliser du feu et des feux d’artifices y compris sur les terrains situés à moins de 200 mètres d’un bois, d’une forêt ou d’une lande ;

Enfin, les barbecues et les méchouis sont interdits:
• dans les bois, forêts, landes, dans les zones de plantation ou de reboisements ainsi que dans les terrains qui en sont situés à moins de 200 mètres.
• dans les espaces verts ouverts au public
• dans les campings situés dans les bois, forêts, plantations forestières et landes, ainsi que les terrains qui en sont situés à moins de 200 mètres.

Sont interdits, sur l’ensemble du département de la Sarthe, les feux festifs et le lancement d’objets type lanternes thaïlandaises.

Merci à tous de votre vigilance.

L’arrêté préfectoral avec toutes les mesures est téléchargeable sur le site de l’Etat en Sarthe : http://www.sarthe.gouv.fr/risques-importants-de-departs-de-feux-de-forets-a4290.html

ALERTE CANICULE

Météo France annonce une vague de chaleur, en ce début de semaine ; les températures pourront atteindre 38 °C.

Le département de la Sarthe est placé en vigilance orange canicule depuis, le 19 juin 2017 – 16 heures.
Par conséquent, Nicolas Quillet, préfet de la Sarthe a activé le niveau « alerte canicule » du plan départemental canicule.

Le temps très chaud qui s’est installé va se maintenir jusqu’à au moins vendredi.

Au vu des températures, élevées, Nicolas Quillet, préfet de la Sarthe, invite chacun à la plus grande prudence et souhaite rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes, jeunes enfants et nourrissons), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs.

Conseils individuels

Evitez de sortir à l’extérieur aux heures les plus chaudes (11h – 21h) et restez à l’intérieur de votre habitat dans les pièces les plus fraîches et au mieux, dans un espace rafraîchi (réglez alors votre système de rafraîchissement 5°C en dessous de la température ambiante).

En l’absence de rafraîchissement dans votre habitation, passez au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics).

Si vous devez sortir à l’extérieur, préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l’ombre dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil.

Si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire.

Prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans vous sécher.

Buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale (en cas de fortes chaleurs, il faut boire suffisamment pour maintenir une élimination urinaire normale).

Ne consommez pas d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.

Evitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides sont diurétiques.

En cas de difficulté à avaler les liquides, prenez de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes) et des crudités (concombre, tomate, sauf en cas de diarrhées) voire de l’eau gélifiée.

Accompagnez la prise de boissons non alcoolisées d’une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux (pain, soupes…).

Evitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage…).

Conseils collectifs

Pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l’absence de demande de leur part.

Pensez à appeler vos voisins ou vos amis âgés et handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles

Recommandations aux directeurs d’écoles et chefs d établissement (format pdf – 0.1 Mo)

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé) et rester le moins possible exposés à la chaleur.

Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.


La plate-forme téléphonique Canicule info service vous conseille
dès aujourd’hui, au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe),
du lundi au samedi de 9h à 20h .

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées ou pour personnes handicapées disposent d’un dispositif d’alerte en cas de forte chaleur.
Les maires recueillent les identités des personnes âgées et handicapées qui le souhaitent afin de faciliter l’action des services sanitaires et sociaux en cas de crise.

Plus d’informations : http://solidarites-sante.gouv.fr/